FemuQuì

PRUMITEI

Prumitei a fermé ses portes après 21 mois d’ouverture. Une entreprise qui ferme, qui plus est «mythique», c’est forcément lourd de conséquences. C’est un coup dur économique et moral. En attendant l’analyse à froid et une éventuelle relance, il est bon de préciser quelques chiffres, dont certains ont été jeté en pâture laissant libre court à toute sorte d’interprétation.


PRUMITEI
SOLDI PUBLICHI
Les investissements réalisés dans le cadre du projet Prumitei se scindent en deux parties. Une partie publique, propriété de la communauté de communes d’Aghja Nova : usine rénovée avec salle polyvalente, théâtre de verdure, parking.
Coût : 1.200.000 euros financé à 80% par l’Etat, le Conseil général et la Collectivité Territoriale de Corse et 20% par la communauté de communes.

SOLDI PRIVATI
Une partie privée, propriété de la SAS Prumitei, : 3 ateliers, 1 boutique, 1 restaurant, des bureaux, le tout entièrement équipés. Coût : 2.200.000 euros. Le financement mis en place s’est élevé à 2.377.000 euros et a été réalisé à hauteur de 1.127.000 euros (dont 727.000 euros en capital et 400.000 euros en comptes courants) par les actionnaires, 750.000 euros par les banques et 500.000 euros par des subventions de la Collectivité Territoriale de Corse. La SAS Prumitei est une entreprise privée qui a été financée à 80% par des fonds privés.

A PERDITA
Sur la période d’ouverture, 4 août 2008 – 31 décembre 2009, la perte comptable a été d’environ 700.000 euros. Autrement dit, les charges d’exploitation ont été bien supérieures au chiffre d’affaires réalisé, 600.000 euros.

U CHJODU
Le passif de la SAS Prumitei, entreprise privée, s’élève à 2.250.000 euros : 950.000 euros de dette bancaire, 430.000 euros de dette aux organismes sociaux, 470.000 euros de dette aux fournisseurs et 400.000 euros de dette aux associés (comptes courants).
En face il y a un actif (3 ateliers, 1 boutique, 1 restaurant, des bureaux, entièrement équipés) que le mandataire, dans le cadre de la liquidation judiciaire prononcée par le Tribunal de Commerce de Bastia, a la charge de réaliser au mieux dans l’intérêt des créanciers, mais aussi de l’avenir du site.



Recherche
Recevoir la newsletter