FemuQuì

CUMU VA A VOSTRA INTRAPRESA ?


En ces temps de crise économique annoncée, savoir où en est son entreprise est fondamental. Alors, osez un autodiagnostic, rapide et anonyme, grâce à un outil, simple et disponible sur le nouveau portail entreprises.gouv.fr, et reproduit ci-dessous. En quelques minutes et quelques cases à cocher, vous pourrez jeter un regard utile sur la situation de votre entreprise et, si besoin, prendre les dispositions nécessaires.


Autodiagnostic de prévention des entreprises en difficulté

Analyse de la structure financière

Par la relation client / fournisseur

1/ Prenez vous du retard dans le règlement de vos fournisseurs ? OUI / NON
2/ Devez vous payer vos fournisseurs à la réception des marchandises ? OUI / NON
3/ Avez-vous dû négocier des échéanciers avec vos créanciers ?OUI / NON
4/ Vous n’arrivez plus à respecter les délais de paiement que vous aviez négocié avec vos créanciers ? OUI / NON

Aucune de ces réponses

Par la relation avec les créanciers publics et sociaux

5/ Avez vous des retards occasionnels pour les déclarations de TVA, URSSAF, RSI ou ASSEDIC ? OUI / NON
6/ Prenez-vous du retard occasionnellement dans le paiement de la TVA ou de la part patronale des cotisations sociales dues à l’URSSAF, au RSI ou aux ASSEDIC ? OUI / NON
7/ Avez vous reçu des commandements de payer de la part du Trésor public, de l’URSSAF, du RSI, ou des ASSEDIC ? OUI / NON
8/ Avez-vous régulièrement des dettes fiscales et sociales (Trésor public, URSSAF, RSI, ASSEDIC) ? OUI / NON
9/ Faites vous l’objet d’avis à tiers détenteur ou de saisies sur vos comptes en banque ou auprès de vos clients, de la part du Trésor Public, de l’URSSAF, du RSI, ou des ASSEDIC ? OUI / NON
10/ Oubliez-vous régulièrement de faire les déclarations de TVA, URSSAF, RSI ou ASSEDIC ? OUI / NON
11/ Avez vous des dettes en part salariale à l’URSSAF, au RSI ou aux ASSEDIC, que vous ne pouvez pas régler immédiatement ? OUI / NON
12/ Faites-vous l’objet d’avis à tiers détenteur (ATD) ou de saisies sur vos comptes en banque, ou auprès de vos clients qui restent systématiquement infructueux ? OUI / NON

Aucune de ces réponses

Par la relation au système bancaire

13/ Mettez vous une partie de vos créances au factor ? OUI / NON
14/ Avez vous eu des rejets de chèques, de virements, de prélèvements ou d’effets de commerce ? OUI / NON
15/ Avez-vous perdu vos concours bancaires (ligne de trésorerie…) ? OUI / NON
16/ Mettez vous la totalité de vos créances au factor ? OUI / NON
17/ Avez-vous perdu la possibilité de mettre vos créances au factor ? OUI / NON

Aucune de ces réponses

Analyse de l'exploitation

Par la fonction production, et la relation fournisseur / client

18/ Vos clients se plaignent-ils de la qualité ou des délais de vos prestations de manière plus pressante que par le passé ? OUI / NON
19/ Avez-vous dû repousser cette année des investissements à plus tard ? OUI / NON
20/ Rencontrez-vous des difficultés pour respecter les contraintes en matière de législations sociale ou environnementale ? OUI / NON
21/ Avez-vous perdu de nombreux clients depuis 1 an ? OUI / NON
22/ Avez-vous des litiges en cours avec vos clients pour des motifs de délais non tenus, de manquement à la qualité ou de défaillance du produit ou du service vendu ? OUI / NON
23/ Vos fournisseurs habituels ne veulent plus vous livrer ? OUI / NON
24/ Vous avez perdu vos clients « historiques » qui vous soutenaient jusqu’alors ? OUI / NON
25/ Avez vous des mises en demeure de mise en conformité de la part de la DRIRE, de la DDTEFP ou de la CRAM (…) en matière de législations sociale ou environnementale que vous ne pouvez pas respecter (risque de fermeture administrative) ? OUI / NON
26/ Votre entreprise fait-elle l’objet d’une demande d’ouverture de procédure collective (redressement judiciaire) de la part d’un créancier (fournisseurs ou créanciers publics et sociaux…) ? OUI / NON

Aucune de ces réponses

Par la gestion des ressources humaines

27/ Rencontrez-vous des difficultés pour fidéliser votre personnel ? OUI / NON
28/ Avez-vous un fort taux d’absentéisme du personnel au sein de votre entreprise ? OUI / NON
29/ Avez-vous recours de manière ponctuelle au chômage partiel ? OUI / NON
30/ Les relations avec votre personnel se dégradent-elles (tensions sociales) ? OUI / NON
31/ Avez-vous recours de manière récurrente au chômage partiel ? OUI / NON
32/ Avez-vous mis en place un plan social ? OUI / NON
33/ Vous prenez du retard régulièrement ou vous n’arrivez plus à payer les salaires de vos employés ? OUI / NON
34/ Les relations sociales dans l’entreprise sont devenues conflictuelles ? OUI / NON
35/ Certains de vos collaborateurs ayant des postes stratégiques ont démissionné ? OUI / NON

Aucune de ces réponses

Réponses possibles :

- Votre entreprise ne semble pas connaître de difficultés économiques et financières particulières, cependant si vous avez été intéressé par ce questionnaire, nous vous invitons à avoir un entretien avec votre expert comptable pour faire le point sur votre situation.
- Votre entreprise semble connaître les 1er symptômes d'une crise conjoncturelle
- Votre entreprise semble s'installer dans une crise conjoncturelle
- Votre entreprise paraît connaître une crise structurelle

Traitement des données

- Si « aucune de ces réponses » est renseignée à chaque fois, résultat :

Votre entreprise ne semble pas connaître de difficultés économiques et financières particulières. Cependant si vous avez été intéressé par ce questionnaire, nous vous invitons à avoir un entretien avec votre expert comptable pour faire le point sur la situation économique et financière de votre entreprise.

- Si au moins 2 réponses du degré1 (en gris clair), résultat :

Votre entreprise semble connaître les 1er symptômes d'une crise conjoncturelle

- Si une seule réponse de degré 1 est renseignée, le résultat n’est pas validé pour être de degré 1. Le résultat est alors le même que celui pour « aucune de ces réponses », sauf si des réponses de degrés supérieurs sont renseignés.

- Si au moins 2 réponses du degré 2 (en noir), résultat :

Votre entreprise semble s'installer dans une crise conjoncturelle

- Si une seule réponse de degré 2 est renseignée, le résultat n’est pas validé pour être de degré 2.
- Si le degré 1 a été validé et qu’il y a une seule réponse de degré 2 ; le résultat reste en degré 1.
- Si le degré 1 n’a pas été validé, mais qu’il y a tout de même une réponse de degré 1 renseignée, en plus d’une réponse de degré 2 renseignée ; le résultat devient de degré 1.
- Si le degré 1 n’a pas été validé, et qu’il n’y a pas une seule réponse de degré 1 renseignée, une réponse de degré 2 renseignée n’est pas suffisante pour valider les degrés 1 ou 2. Le résultat est alors le même que celui pour « aucune de ces réponses », sauf s’il existe des réponses de degrés 3 renseignées.

- Si au moins 2 réponses du degré 3 (en bleu), résultat :

Votre entreprise paraît connaître une crise structurelle.

- Si une seule réponse de degré 3 est renseignée, le résultat n’est pas validé pour être de degré 3.
- Si le degré 2 a été validé et qu’il y a une seule réponse de degré 3 ; le résultat reste en degré 2.
- Si le degré 2 n’a pas été validé, mais qu’il y a tout de même une réponse de degré 2 renseignée, en plus d’une réponse de degré 3 renseignée ; le résultat devient de degré 2.
- Si le degré 1 a été validé et qu’il y a une seule réponse de degré 3 ; le résultat reste en degré 1.
- Si le degré 1 n’a pas été validé, mais qu’il y a tout de même une solution de degré 1 renseignée, en plus d’une solution de degré 3 renseignée ; le résultat devient de degré 1.
- S’il y a une solution de degré 1, une solution de degré 2, en plus d’une solution de degré 3, le résultat est de degré 2.
- S’il n’y a pas une seule réponse des degrés 1 et 2 renseignées, et qu’il y a une seule réponse de degré 3 renseignée, le résultat est alors le même que celui pour « aucune de ces réponses ».



Recevoir la newsletter